Ku dul doox doo xam fu dëkk neexe
Qui ne voyage pas ne saura pas quel endroit est agréable
Fexel nekk linga beug guiss si aduna
Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde
Nit nit moy garabam
L'humain est la médecine de l'humain
VOULEZ-VOUS COLLABORER AVEC NOTRE ORGANISATION?
Aidez-nous avec votre contribution.
Niña sonriendo

HAHATAY, sourires de Gandiol

"Hahatay" sourires de Gandiol est un organisme sans but lucratif qui travaille sur la coopération au développement au Sénégal.
"Hahatay" signifie cris de joie, une chose dont les enfants font constamment malgré les difficultés de la vie quotidienne qui les entourent. Notre équipe veut vous donner l′occasion de se rapprocher de la réalité quotidienne de nombreux peuples africains vivant dans des conditions difficiles et, grâce à nos projets de coopération et de bénévolat, contribuer ensemble pour son développement.
Bouton livres Bouton masques Bouton marcheur
Bouton personne Bouton images Bouton main
NOUVELLES



La femme gandiolaise es une battante. Sa seule source de revenu est parfois basée sur l’exploitation du sel, le maraîchage et pour celles qui sont au bord du fleuve, à la transformation des produits halieutiques.

En effet depuis que la brèche s’est ouverte sur le Gandiolais, les conséquences sont nombreuses. Mais en dehors de ces conséquences négatives, il y a des conséquences positives. Celles-ci sont en quelque sorte liées à l’abondance de divers fruits de mer. 

Si l’on donne l’exemple des femmes de Mouït, celles-ci exploitent et transforment le fruit de mer qui est communément appelé en wolof « Yoxoss ». Ce produit crée un véritable travail. Et en parcourant le long du fleuve, la presque totalité des habitants se sont lancés dans cette exploitation.

Et si le prix est bien dans certaines localités, c’est carrément le contraire dans d’autres. En effet certaines femmes se concentrent presque carrément à l’exploitation du « Yoxoss » tandis que d’autres ne le font qu’occasionnellement. Dans tous les cas, ces femmes font face à des difficultés qui les assaillent.

Elles n’ont pas les équipements nécessaires pour exploiter ce produit sans être en péril. Ce serait souhaitable qu’elles aient ces nécessités pour pouvoir mettre en valeur leur source de revenu. Actuellement, on peut advenir que l’exploitation du « Yoxoss » à Gandiol constitue un véritable pilier pour l’économie de la communauté.

 

Le Centre Culturel Aminata est en train de réfléchir sur les possibilités de donner aux femmes les moyens nécessaires afin d’être autonomes. Sur ce, des formations en entrepreneuriat, sur le développement durable, en audiovisuel et d’autres sont offertes à ces groupes de femmes pour qu’elles puissent gérer leur activité et avoir une source de revenu stable.

 

 

 



Cet article a été produit dans le cadre des activités du projet "Communication et culture pour l'autonomisation des femmes et des jeunes depuis le Centre Culturel Sunu Xarit Aminata à Gandiol, Sénégal"   réalisé par Hahatay, en collaboration avec KCD ONGD et financé par la Mairie de Bilbao.

 

EXPÉRIENCES
  • Nerea Izquierdo Medina août de 2015

    “Bokk”, compartir. Hoy no me siento muy inspirada para escribir mi reflexión, pero esto compañeros, va por vosotros....

    Lire la suite...

  • Borja Arevalillo septembre de 2015

    Una decisión acertada. El poder viajar y dejar un granito de arena allí donde vamos yo creo que es importante......

    Lire la suite...

  • Veronica Chaparo août de 2015

    La quinta esencia. ¿Qué lleva a alguien a jugarse la vida? Dejar a su familia, vender sus bienes, subirse a un cayuco y no...

    Lire la suite...

  • Amadou Mbaye août de 2015

    Hahatay en 6 palabras. Compartir: Una casa común, un espacio de encuentro de gente procedente de lugares diferentes,...

    Lire la suite...

VIDÉOS

Couverture de livre 3052
3052
Couverture de livre À 15:00
À 15:00
Nous mettons à votre disposition les livres écrits par le fondateur de l'ONG Hahatay, Mamadou Dia, dans lequel il raconte ses expériences et expériences dans sa vie personnelle ainsi que l'idée de former Hahatay pour aider sa ville natale, Gandiol, Sénégal et se battre pour son développement.
Photo Centre Culturel Aminata

Centre polyvalent visant principalement à promouvoir l'éducation non formelle des jeunes de Gandiol, en même temps que la création d'un espace de rencontre qui encourage la participation communautaire en tant qu'outil de développement durable à tous les niveaux.
COLLABORATEURS
Logo ARD Logo Bilbao Logo Jokoo Logo KCD Logo Bizkaia Logo Cideal