Le sel de Gandiol était depuis longtemps une source de revenus pour les femmes de la localité. Ces dernières vendaient le sel à des prix abordables. On peut admettre d’autant plus que le sel constituait un "or blanc". Même les hommes que l'on nomme "Jaraaf" pouvaient y trouver un revenu plus ou moins stable. Chaque année un nombre important de personnes exploitaient le sel et l'utilisaient à des fins économiques. Une grande importance était accordée au sel. Toutefois, il est évident de se demander si le sel constitue toujours ce luxe de revenu qu'il était.



La valeur du sel commence à se perdre depuis un certain nombre d'années. En effet, vendu à un prix abordable pouvant satisfaire certains besoins, l’exploitation du sel constitue aujourd'hui une perte de temps. La bassine de sel ne dépasse plus les cinq cents francs et si on y soustrait le transport c'est un chaos total pour l'économie. Les femmes sont exposées à d'énormes difficultés parce que n'ayant que l'exploitation du sel pour travail, la transformation qui est la véritable source de revenus dans la chaine du sel reste toujours hors de leur portée, avec des sites d’usines loin de Gandiol auxquels elles n’ont pas accès.

 

Ce secteur n’est qu’un de ceux où les femmes s’activent. Elles y sont présentes dans d’autres liés à l’agriculture, aviculture et petit élevage, mais elles sont toujours confrontées à des problèmes de performance et d’amélioration des rendements.

 

C'est dans ce sillage et pour permettre aux femmes de pouvoir entreprendre que le Centre Culturel Aminata organise des sessions de formation à l'entrepreneuriat féminin pour plusieurs femmes. Pour leur permette de savoir que c'est dans l'entrepreneuriat que l'on trouve le bonheur de la chose. Le Centre veut prendre ces femmes qui sont économiquement à un niveau inférieur et les amener à un niveau supérieur afin qu'elles puissent développer l'esprit de leadership. Ces formations ne servent non pas seulement à avoir des compétences mais mieux d'avoir une vision différente, d'avoir aussi le sens de l'observation.




Cet article a été produit dans le cadre des activités du projet "Communication et culture pour l'autonomisation des femmes et des jeunes depuis le Centre Culturel Sunu Xarit Aminata à Gandiol, Sénégal"   réalisé par Hahatay, en collaboration avec KCD ONGD et financé par la Mairie de Bilbao.

DÉCOUVREZ GANDIOL
Venez découvrir la beauté des paysages et les nombreuses charmes de Gandiol, à partager des moments innoubliables avec nos voisins (Dekandoos), enseigner et apprendre d’eux, de découvrir un mode de vie différent à la vie européenne…on va manger avec nos mains, danser au rythme des tambours (sabar), le bégaiement avec la langue (wolof)...



Laissez les enfants rires avec vous et voir leurs sourires sont contagieux ... Venez partager le thé de tita Maguette, les plats de Fatou Tita, les contes de Lamine... Vivez la joie de ne pas avoir à vous soucier de quoi que ce soit, tout ce qui n’est pas vraiment important... se priver de l'ordinateur, du téléphone portable et du calendrier pour se connecter avec la réalité humaine, être en contact avec la vie...

Venez vivre la pleine lune, les coucher de soleil, les pleurs d'ânes et de se réveiller avec l'alarme coqs infaillibles ... Vient marcher pieds nus sur le sable et se remplir les poumons avec la brise fraîche de l'océan Atlantique... Venez Gandiol vous attend!
COLLABORE
Devenez membre Faites votre don Achetez nos livres
RADIO AMINATA
COLLABORATEURS
Logo ARD Logo Bilbao Logo Jokoo Logo KCD Logo Bizkaia Logo Cideal